Filtrer par

Dessinateur

Dessinateur

Scénariste

Scénariste

Éditeur

Éditeur

Prix

Prix

  • 65,00 € - 150,00 €

Bilal (Bandes dessinées)

Filtres actifs

Le Trombone illustré - EO 1980

Edition originale cartonnée de 1980. Cet album Le Trombone illustré regroupe tous les suppléments de huit pages au...
150,00 €
En stock

Enki Bilal, fils d'une mère tchèque et d'un père bosniaque, a passé les neuf premières années de sa vie à Belgrade, où le fantôme de la Seconde Guerre mondiale hantait encore la vie quotidienne. La famille Bilal s'installe à Paris en 1961, où Enki Bilal est attiré par la bande dessinée et le cinéma. Il débute chez Pilote en 1972, réalisant des illustrations, des couvertures et des histoires courtes. Trois ans plus tard, Bilal rencontre le scénariste Pierre Christin, avec qui il crée plusieurs bandes dessinées en associant bandes dessinées et photos, dont "Légendes d'Aujourd'hui", "La Croisière des Oubliés" et "Partie de Chasse".

En 1980, il entame sa trilogie Nikopol, qui a été primée et qui comprend les livres "La Foire aux Immortels", "La Femme Piège" et "Froid Équateur". Outre ces activités dans le domaine de la bande dessinée, Enki Bilal a commencé à travailler pour le cinéma, le théâtre et l'opéra. Il a créé des décors, des costumes et des affiches pour une pièce de théâtre et a travaillé sur deux longs métrages.

En dehors de ces activités et d'autres occupations, comme la retouche photo et la peinture sur verre, Bilal a publié en 1998 "Le Sommeil du Monstre", le premier tome de sa tétralogie Hatzfeld. Il a publié le dernier volume de cette série, qui traite de l'éclatement de la Yougoslavie d'un point de vue futur, en 2007.

Les histoires de Bilal se déroulent dans un futur à la fois magique et réaliste, après les guerres civiles yougoslaves, offrant à Bilal le cadre idéal pour illustrer ses craintes. Il renforce encore son point de vue par son style de dessin sombre et ombragé, dans lequel la couleur joue un rôle important pour évoquer les émotions. Le résultat des efforts d'Enki Bilal est un catalogue croissant de romans graphiques intenses et atmosphériques. La carrière cinématographique de Bilal a été relancée avec le coûteux "Immortel (Ad Vitam)", sa première tentative d'adapter ses livres à l'écran.

Il a été l'un des nombreux artistes à apporter une contribution graphique à "Pepperland" (1980), une bande dessinée collective en hommage au magasin Pepperland, pour célébrer son 10e anniversaire à l'époque. En 1983, il est l'un des nombreux bédéistes à rendre hommage à Hergé, récemment décédé, dans un numéro spécial de (À Suivre), intitulé "Adieu Hergé".

Enki Bilal a été nommé Officier de l'Ordre des Arts et des Lettres en 2003, et il a été investi chevalier de l'Ordre National du Mérite en 2010. Un astéroïde a été nommé en son honneur en 2006. rien retouché vu Anne